Centenaire de l'armistice Publiée le mercredi 24 octobre, 17h10

Pour célébrer le centenaire de l’armistice de la guerre 14-18, la municipalité organise une semaine d’événements gratuits centrés sur le souvenir, l’hommage et la culture.

Un spectacle historique vivant “14/18 la fin d’un monde” – Samedi 10 novembre à 21 h – salle des fêtes Gérard-Philipe - gratuit

Le rendez-vous phare de cette semaine de commémoration est le spectacle historique vivant « 14/18 la fin d’un monde », donné par la compagnie L’Histoire en spectacle, écrit et mis en scène par Yannick Séguier. Il s’inscrit dans un esprit de transmission historique. Il est la fois didactique, pédagogique et très vivant. Le parti pris artistique est de faire vivre l’histoire et ses personnages sur des scènes différentes. Grâce à des scènes courtes et un éclairage précis, ce spectacle est très dynamique et s’appuie sur plusieurs supports artistiques : le théâtre, la vidéo, le chant…

Des expositions gratuites

Quel meilleur support que les objets du passé pour témoigner du quotidien d’une époque qui parait lointaine aux jeunes générations ? La municipalité a donc choisi de travailler sur plusieurs expositions reprenant des thématiques précises.

Exposition « Lenga(s) de guèrra, l’occitan et les langues de France dans la Grande Guerre » - du 6 au 10 novembre de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h – salle des mariages – en partenariat avec le CIRDOC

Derrière l’image officielle de l’Union sacrée, la France qui entre en guerre en 1914 est en réalité un pays plurilingue et multiculturel. En partant des documents en occitan mais aussi en breton, en picard ou en basque, l’exposition vous propose un autre regard sur la Guerre et la France du XXe siècle. Si la Grande Guerre a accéléré le déclin des langues de France face au français, langue officielle, elle fut également pour des millions de français la première expérience de l’altérité culturelle, parfois violente.

Exposition La Grande Guerre « blessures et cicatrices » - du 6 au 10 novembre de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h – salle des mariages – en partenariat avec les Archives départementales de l’Aude

Evocation de la Première Guerre Mondiale à travers les lettres et journaux de guerre de soldats audois et les photographies des traces du conflit encore visibles aujourd’hui en France.

Exposition Les as de la Première Guerre Mondiale – du 6 au 12 novembre de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h – salle des fêtes Gérard-Philipe – en partenariat avec l’ONAC (Office national des anciens combattants et victimes de guerre)

Cette exposition regroupe le parcours des grands aviateurs français, alliés, allemands et autrichiens qui ont combattu en 14-18 et présente le développement de l’aviation au cours de la guerre.

Exposition Le bleuet de France – du 6 au 11 novembre – salle des fêtes Gérard-Philipe de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h – en partenariat avec l’ONAC (Office national des anciens combattants et victimes de guerre)

L’exposition du bleuet de France présente son histoire, ses actions de solidarité et de mémoire, mais également les outils de promotion récemment créés et qui contribuent chaque jour au renouveau de l’œuvre.

Exposition Les poilus sallélois – du 6 au 11 novembre de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h – salle des fêtes Gérard-Philipe – créée par la mairie de Sallèles-d’Aude

Cette exposition relate les destins des poilus sallélois morts pour la France, arrachés à leurs familles, leur vie quotidienne, et devenus soudain soldats.

Des conférences gratuites

Les femmes et les enfants pendant la Première Guerre Mondiale – mardi 6 novembre à 18 h – salle des fêtes Gérard-Philipe – par Fabienne Oliverès

La professeure d’Histoire Fabienne Oliverès présente la mobilisation et la condition des femmes et des enfants durant la Grande Guerre, plus particulièrement dans l’Aude.

Les enfants des écoles auront droit dans la journée à leur propre conférence dans le cadre de leur journée spéciale commémoration du centenaire de l’armistice.

La vie quotidienne des soldats et des civils pendant 14 – 18 – vendredi 9 novembre à 18 h – salle des fêtes Gérard-Philipe – par Jean-Claude Auriol

L’historien et écrivain Jean-Claude Auriol résume quatre années de conflits à travers des objets et documents d’époque (première montre bracelet, caque à pointes, nouveau casque français et allemand, les premiers pas de la publicité…). Il met également à disposition des ouvrages.

Un défilé et un hommage

Le défilé de commémoration partira de la place de la République le 11 novembre à 10 h 30 accompagné des Gais Lurons. Des hommes en costume d’époque de poilus feront partie du cortège. La première halte se fera au cimetière où une plaque en hommage aux poilus sera dévoilée. Le défilé finira ensuite au Calvaire devant le monument aux morts où un lâcher de pigeons clôturera cet hommage après les discours et la participation des enfants.

#
#