Une histoire riche de 2500 ans


#

Sallèles d’Aude apparaît pour la première fois dans les sources écrites en 924. Le village fut cependant occupé dès l’Antiquité comme en témoigne le site archéologique Amphoralis.


En effet, favorisé par la présence sur place de grandes quantités d’argile, d’eau, de combustibles et de bonnes voies de communications, un important atelier de poterie se développe.

A cette période, l’activité portuaire de Sallèles d’Aude repose sur le transport du vin et bien sûr la production de briques, tuiles, canalisations, amphores et vaisselle courante.


Plus tard, en 1776, le creusement du Canal de Jonction qui permet d’assurer la liaison entre le Canal du Midi et son prolongement plus récent le Canal de la Robine, bouleverse l’économie et l’évolution du village. C’est ainsi que progressivement le centre bourg se déplace vers la voie d’eau afin de mieux profiter de l’activité fluviale ; activité qui connaîtra son apogée au 19e siècle.

On peut alors croiser sur le Canal de Jonction des éclusiers, des mariniers, des artisans réparateurs de péniches, des pêcheurs de sable et autres négociants en vin.

#

Les pêcheurs de sable Sallèles-d’Aude, pêcheurs de sable, 1920 (coll Sicard)


Origine du nom « Sallèles d’Aude »

Il est difficile d’expliquer l’origine du nom de Sallèles. Néanmoins, on peut émettre l’hypothèse que « Salellea »est formé de 2 mots latins « Salis » et « Ellea » que l’on peut imaginer comme « magasin à sel ». Puis le mot s’est déformé en « Salela » après le Moyen-Age pour devenir Sallèles Rive d’Aude en 1790 et Sallèles d’Aude actuellement

#

Péniche de transport