Le développement économique à Sallèles-d'Aude



Idéalement située à proximité du littoral narbonnais et traversée par le Canal de Jonction, la commune de Sallèles-d’Aude renoue avec son riche passé fluvial pour dynamiser son économie, orientée désormais vers un tourisme et des produits de qualité.

Un peu d'histoire...


Il y a déjà plus de 2 000 ans, Sallèles-d’Aude disposait d’une activité économique importante. En effet, existait déjà un des plus grands villages de potiers gallo-romains qui exportait sa production d’amphores, de céramiques, de tuiles, de briques et de lampes à huile dans toute l’Europe.

Par la suite, avec la construction du Canal de Jonction, l’économie locale est bouleversée. L’activité fluviale est dense et connaîtra son apogée au XIXe siècle. On peut alors croiser sur le Canal de Jonction des éclusiers, des mariniers, des pinardiers, des artisans réparateurs de péniches, des pêcheurs de sable et autres négociants en vin comme les Etablissements Passemar ou plus tard les Etablissements Castel Frères. C’est en effet en 1969 que M. Jean Castel implante son antenne languedocienne à Sallèles-d’Aude notamment pour ses diverses voies de communications, fluviales, routières et ferroviaires.

Aujourd'hui, le développement économique de Sallèles-d’Aude est tourné principalement vers le tourisme et le canal.


La vigne


La viticulture reste aujourd’hui encore un secteur d’activité très développé à Sallèles-d’Aude. Les viticulteurs proposent des vins de qualité et afin de compléter leur activité se diversifient en créant des gîtes ou chambres d’hôtes à destination des touristes.


La cave Néotera, productive et généreuse

La cave coopérative Néotera, implantée à Ouveillan, regroupe les Vignerons du Narbonnais, soit quatre communes : Narbonne, Ouveillan, Sallèles-d’Aude et Vinassan.

La production annuelle s’élève à 120 000 hectolitres pour une surface viticole de 1 500 hectares cultivés par 300 coopérateurs-sociétaires. Depuis des années, Néotera s’est engagée dans une politique de qualité accompagnée d’une évolution technologique souvent avant-gardiste. Elle est aujourd’hui parmi les plus grosses caves coopératives du Sud de la France.

Un terroir d’exception

Situé entre les Corbières, le Minervois et la Clape, ce terroir bénéficie des influences maritimes, mais aussi de la fraîcheur des terres grâce aux contreforts de la Montagne Noire. Unissant plusieurs terres et climats, il offre une diversité qui se retrouve dans les bouteilles.

Les vignerons travaillent leurs terres avec amour et passion. Ils s’appuient sur un principe fondamental de l’apport de la modernité. Faibles rendements mais de qualité, respect de l’environnement, c’est ce travail minutieux de tous qui donne naissance à des grands vins comme l’Appellation Quatourze.


La zone industrielle et artisanale de Truilhas


La ZIA de Truilhas est composée de 7 entreprises, comprenant des groupes importants comme la Toulousaine des Farines et Carayon, des coopératives avec Audecoop et Somail et Fruits, une société de stockage de produits phyto-sanitaires EDN, la ferronerie Assemat et le laboratoire Hydrogéotechnique, spécialisé dans l’ingénierie géotechnique et hydrogéologique.


La zone commerciale


La zone commerciale est maintenant opérationnelle. Après l'inauguration d'un supermarché en 2011, ce sont plusieurs commerces qui se sont installés dans la galerie marchande. Opticien, coiffeur, contrôle technique offrent leurs services au Sallélois et communes alentours.

La galerie marchande propose encore des locaux à louer pour permettre à d'autres artisans de s'installer facilement sur la commune et bénéficier de l'attractivité du supermarché et des commerces déjà implantés.

#
#
#
#
#
#
#